Traite des femmes

Des femmes et des filles sont traitées comme des objets partout au monde. Elles sont vendues, achetées, exploitées sexuellement, traitées comme des esclaves et mariées de force.

 

Lorsqu'elles ne sont pas vendues par leurs parents ou d'autres membres de leur famille ou lorqu'elles ne sont pas enlevées par des trafiquants, ces femmes et ces filles tombent entre les mains de trafiquants pour les raisons suivantes:

  • Les déséquilibres économiques mondiaux
  • La violence spécifique au genre
  • La commercialisation du sexe
  • La précarité de l'emploi
  • La pauvreté
  • Le rôle de la femme: Les femmes sont souvent responsables de la survie de toute leur famille. La situation précaire dans leur pays d'origine les pousse à tenter leur chance à l'étranger. Des trafiquants profitent de leur désespoir, de leurs espoirs et souvent de leur naïveté.
  • Certaines femmes quittent leur pays d'origine dans le but de suivre une formation ou de poursuivre des études, d'autres suivent leur coeur ou leur envie de découvrir le monde, d'autres encore s'échappent de leur famille ou d'une situation d'exploitation, elles fuient la discrimination, la guerre, la persécution politique, les catastrophes naturelles, ... Elles deviennent ainsi des proies faciles pour les trafiquants.
  • La politique migratoire restrictive pratiquée par de nombreux pays pousse de nombreuses personnes, parmi elles de nombreuses femmes, à chercher des voies illégales pour rejoindre des pays riches et sûrs. Des fausses promesses, des mensonges, des menaces les poussent dans les mains de trafiquants. Lorsqu'elles réalisent la situation inextricable dans laquelle elles se trouvent, il est souvent trop tard.

 

DE | FR

Actualité

Bienvenue à la dernière édition du #UpForJustice (#DeboutPourLaJustice), une lettre mensuelle de nouvelles et de prière de la Commission Internationale de Justice Sociale (ISJC) basée à New-York aux États Unis.

 

Nous continuons d’utiliser les nouveaux objectifs du Développement Durable (ODD) comme cadre de nos prières et de nos réflexions. Il y a 17 objectifs, que les 193 pays membres de l’ONU ont approuvé à l’Assemblée générale du mois de septembre 2015. 

Ce mois-ci, la Commissaire Janine Donaldson, Présidente Territoriale des Ministères Féminins et Officière chargée des Projets du Territoire de Nouvelle-Zélande, Fidji et Tonga nous invite à réfléchir sur le 14ème Objectif:

" Conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les resources marines aux fins du développement durable."